Lunaison Gemeaux-sagittaire

Aldébaran en lumière

Pour cette lunaison dans l’axe Gémeaux-Sagittaire, la Nouvelle Lune a lieu le 30 mai à 11h 30 et la Pleine Lune le 14 Juin à 11h51.

Ce qui marque cette lunaison, c’est la conjonction de cette Nouvelle Lune avec Aldébaran.

C’est un moment où le rayonnement d’Aldébaran pourra  profiter des énergies de la Nouvelle Lune pour s’ancrer, se déposer profondément en nous, dans nos cellules, dans nos inconscients, dans nos vies, sur notre chemin d’Eveil. 

Aldébaran, c’est l’Oeil du Taureau,  étoile la plus brillante de cette constellation et située à 10° du Gémeaux.

Cette année,  la Nouvelle Lune sera en conjonction avec cette étoile puissante, axe fort de notre ciel par son opposition Antarès, à 10° du Sagittaire.

La Nouvelle Lune de ce mois, en lien étroit avec Aldébaran, met en exergue cet axe de notre galaxie, par son opposition à Antarès.

Possibilité de passer un cap, de s’éveiller à de nouvelles perceptions dans nos vies, de se relier à un savoir universel, de résonner avec la Porte d’Argent d’Aldébaran.

Quel est notre lien, notre façon de canaliser, de ressentir et de comprendre la sagesse , le savoir universel? Quelles portes nouvelles, inattendues, inexplorées peut nous ouvrir cette connexion à Aldébaran?

Ce cyle soli-lunaire peut nous le  faire découvrir. Ce qui sera déposé en nous le 30 lors de cette Nouvelle Lune émergera dans nos consciences lors de la Pleine Lune du 14 Juin. 

Lors de cette Nouvelle lune, il y aura aussi une conjonction entre Jupiter et Mars en Bélier, Saturne sera toujours en double carré aux Nœuds Lunaires. Il formera aussi en carré à Mercure et Vénus en Taureau sera en carré à Pluton Capricorne.

Il y a une impulsion, un élan, un appel à entrer dans une dynamique.

Les Maîtres du karma travaillent dur pour nous emmener à dépasser, résoudre, guérir, vivre nos résonnances avec les notions d’apprentissage, de communication. Ils malmènent un peu notre enfant intérieur comme pour l’accompagner dans sa renaissance.

Ce jour du 30 mai, méditer, s’ancrer, se relier à la Terre et aux Etoiles, déposer l’intention de recevoir en conscience le rayonnement d’Aldébaran est, à mon avis, le meilleur moyen de vivre le plus pleinement possible le déploiement de cette lunaison. 

La Pleine Lune du 14 Juin révèle ce qu’Aldébaran et les énergies du ciel de la Nouvelle Lune auront laissé germer en nos corps et nos consciences.

Elans de fraternités, retrouvailles de cœurs, amours et désirs, tout émerge, tout se soigne, trouve sa résolution et/ou se dissous dans des amorces de nettoyages de mémoires.

Nous nous élançons, nous sortons de nous mêmes pour nous propager dans les cœurs, nous nous relions les uns aux autres.

Ou du moins, nous en avons l’opportunité…

Il y a tout de même une demande d’aller dans l’essence des liens, des êtres, de nous mêmes. Nous ne pouvons nous propager sans conscience, nous ne pouvons nous aimer sans être lucides sur nos failles, sans nous pencher sur nos blessures, nos fêlures et nos ratures, celles qui nous rendent humains, celles qui nous rendent fragiles, celles qui nous tendent vers cet autre qui,  nous l’espérons, nous soulagera de nos fardeaux.

C’est en conscience du réveil de toutes ces petites brisures en nous mêmes que réveillerons les autres en nous que nous pourrons ouvrir pleinement cœur/âme et esprit et recevoir la gratitude des liens qui nous unissent, nous abreuvent, nous blessent et nous font grandir.

C’est  une ouverture vers l’autre, une tension du cœur qui s’ouvre mais dans l’acceptation et la lucidité, dans le courage d’être et de recevoir ce qui Est.

Qu’Aldébaran vous offre de belles aventures terriennes et stellaires, qu’Antarès vous donne le courage d’être, et que cette lunaison vous apporte le meilleur de vous même, beau cycle à vous 🙂 !

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Marylène Serrat
Marylène Serrat

le 30/05/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.